Présidence de l’A.r.s.m. : Ibou Badiane passe le témoin à Ibra Abdoul Ndaw

Publié le par Babacar Baye NDIAYE

association-senegalaise.jpgL’Association des Ressortissants Sénégalais en Mauritanie (A.r.s.m.) a un nouveau président. Il s’agit d’Ibra Abdoul Ndaw. Celui-ci succède, ainsi, à la suite d’une assemblée générale qui a eu lieu le 21 août dernier à l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott, à notre confrère Ibou Badiane nommé récemment délégué au Conseil Supérieur des Sénégalais de l’Extérieur (C.s.s.e). Du coup, il a jugé nécessaire de ne pas rempiler afin d’éviter, comme il l’a expliqué, le cumul de fonctions. Ce qui, aux yeux des sénégalais, constitue une décision "sage et honnête".

 

La balle est désormais dans le camp du nouveau président qui devra prendre en main les destinées de la communauté sénégalaise vivant en Mauritanie. D’ores et déjà, cette équipe devra s’atteler à l’édulcoration du dysfonctionnement relatif au manque de dynamisme constaté au niveau des cellules des quartiers installés un peu partout à Nouakchott afin de donner une nouvelle orientation à l’A.r.s.m.

 

L’assemblée générale de l’A.r.s.m. s’est déroulée sous la supervision du deuxième Conseiller de l’ambassade du Sénégal à Nouakchott. "Il faut élire des gens qui vont servir l'A.r.s.m et non se servir comme par le passé. Ce n'est pas une affaire d'amis ou de parents ou encore être là pour un tremplin. L'idéal, c'est de redynamiser l'A.r.s.m par rapport aux attentes des Sénégalais", affirmait-il avant l'élection du bureau en guise d'avertissement aux prétendants candidats aux postes à pourvoir.

 

Hormis Ibra Abdoul Ndaw qui avait occupé dans le bureau précédent le poste de vice-président, l’élection du nouveau bureau de l’A.r.s.m. a consacré l’éclosion de nouvelles têtes au sein de l’instance dirigeante. Il s’agit de Dr Cheikh Tidiane Thiongane (chargé des finances), Ibrahima Sambou (chargé des relations avec les cellules) et Sidate Ndiaye (chargé des affaires sociales) qui font leur entrée pour la première fois dans ce bureau exécutif.

 

Le poste de Secrétaire Général a été confié de nouveau à Abdoulaye Anne qui, de l’avis de tous les Sénégalais, a effectué un travail de titan durant ce mandat. Il sera, cette fois-ci, secondé par un jeune enseignant, Modou Habane Wade. D’autres têtes ont fait aussi leur première entrée en matière.

 

C’est Cheikh Mbacké Mbaye, trésorier général, de son adjoint, Sokhna Sarr Gaye, Seynabou Ndiaye adjointe de Ndèye Rama Ndiaye qui a repris son poste de chargée des femmes, Cheikh Aba Bayo enseignant de son état et Ndeye Maty Ndiaye, qui occupent le poste de secrétaires administratifs et Ali Ndao qui assistera Mbissane Guèye, un ancien routier du milieu dans le secrétariat chargé des affaires juridiques.

 

Les deux commissaires aux comptes sont aussi des nouveaux. Il s’agit de Modou Ndiaye, comptable de profession et Badara Bâ. C’est dire qu’il y a plus de nouveaux que d’anciens même si les chargés des relations extérieures, Assane Guèye et Nouha Sané font partie de l’ancienne équipe dirigée par Ibou Badiane. Il faut noter, au passage, que les deux postes de secrétaire à l’organisation sont occupés par Souleymane Sow et Amy Ndiaye, une ancienne de l'association.

 

"Je nourris beaucoup d’espoir pour cette équipe même si je sais a priori que la tâche demeure difficile et complexe. Personnellement, j’apporterai mon soutien à mon successeur partout où le besoin se fera sentir. Après un mandat parsemé d’embûches, je pousse un ouf de soulagement car diriger la communauté sénégalaise n’est pas de la mer à boire", a indiqué Ibou Badiane, après l’élection du bureau.

 

"Je ferai en sorte que l’association soit redynamisée afin qu’elle intéresse davantage les Sénégalais. Pour ce faire, je travaillerai en synergie avec non seulement mon équipe mais avec certains membres de la précédente équipe et le comité directeur qui m’a élu", a promis pour sa part le tout nouveau président de l’A.r.s.m.

 

La tâche s’annonce laborieuse. C’est ce qu’a compris, de son côté, Abdoulaye Guèye, 2ème conseiller de l’Ambassadeur du Sénégal et superviseur de l’assemblée générale, qui a tenu à exprimer ses satisfactions.

 

"Je suis satisfait du déroulement des travaux et j’ose espérer que les choses iront mieux. Toutefois, j’exhorte la nouvelle équipe au travail, à la transparence et à plus de volonté pour satisfaire les attentes des Sénégalais et parvenir aux résultats escomptés. L’ambassade sera toujours prête à collaborer efficacement et franchement avec cette équipe. Nous l’appelons donc au travail", a-t-il confié.

 

Aujourd’hui, de nombreux sénégalais reprochent à leur ambassade son manque d’assistance véritable à leur égard. Et, sur ce point, le nouveau bureau de l’A.r.s.m. semble avoir du pain sur la planche.

 

Babacar Baye NDIAYE

 

Publié dans Le Fil de l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article